Aladdin vient de franchir le cap du milliard de dollars

Aladdin vient de franchir le cap du milliard de dollars
 

Photo: Daniel Smith (Disney)

Il est suggéré que tous les oursins à la flotte sont capables de survivre dans ce monde. astuces de rue, mains rapides et assistance d'une force quasi omnipotente au pouvoir cosmique indiscutable - c'est-à-dire le département marketing de la société Disney - Le live-action de Guy Ritchie Aladdin a juste devenir le dernier film à passer la barre des milliards de dollars au box-office. Etant donné que le film est sorti fin mai, il a connu une montée plus lente que la moyenne vers ces hauteurs particulières - Spider-Man: Far From Home a réalisé le même exploit en moins d’un mois - mais quand même: assez bonnes semaines pour les divers orphelins appauvris du cinéma.

Aladdin est le 41ème film à franchir le cap des 40 millions de personnes (même si, comme toujours, il faut parler de chiffres comme ceci, c’est-à-dire sans tenir compte de l’inflation). C'est un territoire familier pour Disney à ce stade, bien que ses remakes d'action réelle de classiques animés ne aient tendance à être un peu moins bons que ceux de super-héros - La Belle et la Bête et Alice Au pays des merveilles étant les seuls autres membres du club “Autrefois plus coloré” à percer les 10 gros chiffres. C'est aussi, au cas où ce ne serait pas évident, le film le plus réussi de Ritchie à ce jour, avec une marge assez saine, marquant près de deux fois ce que Sherlock Holmes: Un jeu d'ombres a rapporté son film de cambriolage classique Snatch .