Petite nudité dans le spectacle après #MeToo

Petite nudité dans le spectacle après #MeToo
 

Carice van Houten dit que les dernières saisons de "Game of Thrones" avaient moins de nudité en réaction au mouvement #MeToo, qui avait pris son envol au cours de la série épique de fantasy.

L'acteur, qui jouait Melisandre - La Femme rouge , dans l’émission à succès HBO, estime que le climat changeant a incité les concepteurs à réfléchir sur le contenu noté R, qui était l’un des sujets de discussion de la série.

A demandé si #MeToo avait un rôle à jouer dans la nudité moins Voir les dernières saisons de l'émission, Van Houten a déclaré à Deadline: "Oui. Cela a également montré que vous n'en avez pas besoin."

L'actrice, qui sera ensuite vue dans le film "Black Book", a ajouté qu'elle n'était pas vraiment à l'aise avec la nudité dans la série.

 Résultat d'image pour Melisandre - La femme rouge, i

"Ce n'était pas mon truc préféré au monde. Mais oui, dans 'Black Book', j'ai expérimenté la nudité sur le tournage. Les Hollandais sont plutôt ouverts d’esprit, cela nous facilite un peu les choses, mais il n’est jamais agréable de rester le seul déshabillé sur le plateau. C’était avant que j’ai un enfant.

"Je serais plus mal à l’aise maintenant. Les temps ont changé à bien des égards. À l'époque, tout était un peu accablant. Personne ne m'a forcé à faire quoi que ce soit, mais avec le recul, j'aurais peut-être été un peu plus prudent avec cela. "

Les saisons précédentes de la série avaient été rappelées pour avoir montré de la nudité gratuite. Le film précédent intitulé provisoirement" La longue nuit " , est déjà en production, mais Van Houten a déclaré qu’elle ne reviendrait pas sous le nom de Melisandre.

"Qui sait. Je suppose que vous pourriez voir un très jeune Melisandre ou quelque chose comme ça. Cela pourrait être amusant. Mais pas sous la forme de moi. Personne ne m'a contacté à ce sujet. Il y a tellement de grands personnages, mais personnellement, j'aurais bien aimé voir plus de fonds de Melisandre ", a-t-elle déclaré.