« Solo : A Star Wars Story », un « bonus » sympa à l’univers de Star Wars, mais loin des standards des précédents opus

Par Quinn Roseboom

Attendu depuis plusieurs mois par les fans de la saga intersidérale, « Solo : A Star Wars Story » est sorti dans les salles de cinéma le 23 mai 2018. Bien que loin des standards auxquels les films Star Wars nous avaient habitués, ce nouvel opus vous ravira malgré tout. Et je parie que vous allez prendre du plaisir à découvrir l’histoire de l’emblématique Han Solo, ainsi que le destin d’autres personnages qui ne sont jamais apparus dans les précédents volets. Ce spin-off contient en effet pas mal de références aux personnages, lieux et autres événements découverts dans les précédents films de la saga.

Devenu orphelin très tôt et ayant grandi dans les rues de Corellia, Han Solo (Alden Ehrenreich) n’a qu’une seule idée en tête : rejoindre l’Académie Impériale pour devenir le meilleur pilote de la galaxie. Finalement, il parvient à réaliser son rêve, mais est forcé de quitter Qi’ra (Émilia Clarke), dont il est tombé amoureux. Rongé par le remords d’avoir abandonnée sa bien-aimée, Han jure de s’échapper pour la retrouver.

Trois ans plus tard, il se retrouve aux prises avec une bande de contrebandiers (Woody Harrelson, Thandie Newton et Jon Favreau) qui le conduiront finalement vers Chewbacca (Joonas Suotamo), Lando (Donald Glover), le Faucon Millenium et tout le reste. L’histoire de ce personnage sympathique n’a certainement plus de secret pour vous.

Le casting était absolument fantastique, la bande-son géniale, et les décors et les effets se mélangeaient avec le même art utilisé pour créer le reste de l’univers de Star Wars. Bien que l’histoire elle-même ne soit pas à la hauteur des précédents blockbusters, ce spin-off s’apparente malgré tout à un « bonus » sympa aux films déjà existants, ou juste une bonne soirée en famille. Et je doute fortement qu’il s’agisse du dernier consacré aux aventures du jeune Han Solo.

« Solo : A Star Wars Story » est classé PG-13. Il n’y a pas de scènes de fin de générique, et je n’ai pas eu l’occasion de l’expérimenter en 3D, mais j’imagine que les environnements et les batailles spatiales s’en trouveront améliorés.

Quid des parcs ?

Vous pouvez visiter le Faucon Millenium et/ou rencontrer Chewbacca dans différents parcs Disney et bateaux de croisière. Vous aurez même la chance de piloter le vaisseau emblématique lorsque le parc Star Wars : Galaxy’s Edge ouvrira ses portes aux Disney’s Hollywood Studios d’Orlando à la fin de l’automne prochain et à Disneyland l’été prochain. Enfin, le parc Walt Disney Studios à Paris va accueillir l’univers de la planète Batuu d’ici 2021.

Pour avoir un autre regard sur le film, voici notre revue en vidéo :

Voici la conférence de presse de « Solo » :

Voici d’autres vidéos plus anciennes, pour apprécier les talents de danseur de Chewbacca :

Source link