"The Boys" donne aux super-héros le traitement "Game of Thrones"

"The Boys" donne aux super-héros le traitement "Game of Thrones"
 

 Erin Moriarty Starlight Jack Quaid Hughie Huey The Boys

Jack Quaid et Erin Moriarty dans "The Boys"

"Game of Thrones" décapite le conte de fée et les fantasmes fantômes en nous donnant des chevaliers, des kings et des reines profondément faussés. Le nouveau «The Boys» d’Amazon démystifie de la même manière les super-héros, comme nous le verrons dans le dernier podcast «Low Key». Vous pouvez écouter sur votre plate-forme de podcast préférée ci-dessous ou ici :

Chaque semaine sur «Low Key», Aaron Lanton, Keith Dennie et moi-même examinons les subtilités de la culture pop et leur signification. «The Boys», l'adaptation par Eric Kripke du livre de bandes dessinées de Gareth Ennis sur les anti-héros qui tentent de réprimer des super-héros corrompus, est pleine de nuances - ainsi que de sexe et de violence très subtils.

«Les garçons» fonctionnent si vous aimez films de super-héros, mais pourrait fonctionner encore mieux si vous êtes totalement malade d'eux. Si vous pensez que les films de DC et de Marvel débordent de films pour les adultes, vous comprendrez sans doute que les super-héros sont des générateurs de profits commercialisés en masse, et non des super-êtres qui méritent notre adoration.

"The Boys" est assez macabre et cynique par endroits, mais cela donne l'impression de réagir directement à la débandade occasionnelle du super-héros passé histoires. Il nous demande d’imaginer ce que seraient les héros s’ils ne ne refusaient pas de gagner de la richesse et n’essayaient pas de détourner l’attention de leur part, mais s’efforçaient plutôt de se chamailler pour des séances de photo et des ententes de marketing. Il est facile d’imaginer «The Boys» comme une émission sur les relations publiques en période de crise

et quelques surprises

«The Boys» est une production exécutive de Seth Rogen et Evan Goldberg, qui a précédemment produit la production exécutive Ennis adaptation “Preacher.”

Voici quelques-unes des choses dont nous discutons, avec des horodatages:

: 45: Quelques commentaires intéressants sur notre dernier épisode, sur le pandérage. (Envoyez vos commentaires à @timamolloy ou à @ alanton11 sur Twitter ou à @thelowkeypod sur Instagram

3:46: Quelques réflexions sur «Preacher».

6:20: Comparer notre façon de penser aux super-héros et à la police

9:20: Batman est-il un peu fasciste?

15:20: Vous souvenez-vous de votre égoïsme

17:30: Éloge d'Elisabeth Shue, Karl Urban, Jack Quaid, Erin Moriarty, Jesse Usher, Chace Crawford, Anthony Starr et tous les autres membres du casting [19659005] 18:25: Comment Homelander nous rappelle en quelque sorte John-Paul Gosselaar

18:49: "Il ressemble à la personnification humaine de la suprématie blanche"

23:30: "Cela fait un moment que je regarde une émission et que j'arrive à la fin. Je suis sur le point d'inverser le tableau ci-dessous"

Écoutez sur votre application de podcast préférée: [19659005] Apple

Pippa

Spotify