Tramaine Lamy: Sous les projecteurs

Tramaine Lamy: Sous les projecteurs
 

À première vue, en l'entendant parler, il est facile de comprendre comment Tramaine Lamy a développé une carrière dans le théâtre. Lamy est la balançoire de chanteuse couvrant les personnages de Rafiki, le vieux mandrill sage, Shenzi, l'hyène, et Sarabi, la mère de Simba, dans la production actuelle de The Lion King, dans le West End de Londres, et elle semble respirer la même grâce et le même équilibre personnages qu’elle incarne, sur et en dehors de la scène. Elle est aussi directrice pour enfants au Lion King London.

Pour ceux qui ne connaissent pas le théâtre musical, Lamy explique ce qu'est un "swing". La production comprend 51 membres de la distribution, dont neuf représentent les personnages principaux et les autres remplissent des rôles de soutien. Une "doublure" assombrit les personnages principaux et est appelée à jouer si l'acteur est incapable de faire la série, quelle qu'en soit la raison. La balançoire couvre les autres acteurs, ce qui signifie que "sur le coup d'un chapeau", Lamy pourrait être invitée à jouer le rôle de l'un des trois personnages qu'elle couvre, ou de nombreux autres personnages.

WMN s'est entretenu avec Lamy en février, lors de la première journée d'auditions locales pour les nouveaux membres de la distribution de Lion King. Les auditions ont lieu tous les trois ou quatre ans et sont organisées par la coach vocale Glenda Collens, qui a animé les auditions au cours des 14 dernières années. L'interview a toutefois été faite à son retour à Londres, entre les répétitions et l'entraînement de ses jeunes accusateurs, qu'elle appelle affectueusement "petits".

Pour Lamy, née et élevée à Freeport, Chaguanas, il semble que des aeons l'aient déjà fait. passée depuis qu’elle était adolescente aux yeux étoilés et qu’elle rêvait de devenir une professionnelle confiante.

"J’ai été extracurriculaire dans Newton Girls et j’ai semblé avoir été attirée par la culture et le chant. J’ai fait la chorale junior à cinq ans Mlle Andrews était ma professeure de chant. C’était tellement naturel pour moi d’aller auprès des personnes âgées et de participer régulièrement au festival de musique Twelve and Under et à diverses compétitions. C’est vraiment quand j’étais au St François Girl College a réalisé mon amour pour le théâtre et lorsque le Roi Lion a ouvert ses portes et que je me suis rendu compte que c’était la seule production proposant des rôles principaux aux femmes de couleur, je savais qu’un jour je serais là-bas. Ne me demandez pas comment je le savais. 13, mais je savais dans mes entrailles, profond Lamy a déclaré Lamy.

Elle porte une admiration sans fin pour Heather Headley, la première Nala du roi lion. Headley est d'origine trinidadienne, ce qui a nourri l'ambition de Lamy de réussir un jour un exploit similaire. "J'étais tellement impressionné par Heather que je grandissais; elle était mon idole. Lorsque son oncle, Herbert Garvin, qui m'accompagnait au piano à l'église, l'a amenée à m'appeler le jour de mon 30e anniversaire, j'étais presque bouche bée. "Mon meilleur cadeau d'anniversaire à ce jour", se lamente-t-elle.

Poussée à la fois par son rêve et par son ambition, Lamy n'a pas échoué à obtenir un rôle lors de ses premières auditions au Roi Lion, à 17 ans, la déconcertant. Comme beaucoup d'autres espoirs, notamment après avoir obtenu un "rappel", Lamy attendit un deuxième appel qui ne se concrétisa pas à ce moment-là. Elle venait d'entrer à l'Université des Indes occidentales (UWI), campus de Saint Augustine, et a rappelé les réserves de son père, Keith Lamy, quant à son choix d'études.

"Il a passé un marché avec moi. Si je voulais faire des études créatives, Alors je me spécialisais en études théâtrales et préparais ma mineure en études en communication, pour finir par faire deux spécialités. Je pense que c'était juste lui qui s'inquiétait pour moi, qu'on ne pouvait pas gagner leur pain et le beurre de l'industrie des arts créatifs, en particulier dans les Caraïbes. Il me voulait dans une carrière plus lucrative ", at-elle expliqué.

Lorsqu'elle a reconnu que l'heure n'était pas encore passée, Lamy s'est réorientée sur ses études et s'est engagée à suivre les instructions musicales et les conseils de Jessel Murray, professeur et mentor.

"Tout ce que je sais du théâtre vient de lui. Il était alors chef de la musique (UWI), responsable du département des arts créatifs et dirigeait une société de production, Must Come See Theatre Productions, où je travaillais avec lui à la University Arts Chorale, faisant de nombreuses tournées avec eux, dont Parmi les productions Crazy for You et Sound of Music, toujours diffusées sur Gayelle, j'ai passé beaucoup de temps à la chorale était une expérience enrichissante et enrichissante, mais ce que j’ai appris de Jessel plus que jamais, c’est le professionnalisme. comment nous nous sommes comportés et cela nous a aidé à bien écouter. "

Quand elle obtint son diplôme à l'UWI, Lamy tomba dans le rôle de professeur d'art dramatique à Carapichaima West. Elle a dit qu'à l'époque, c'était considéré comme le seul moyen de gagner sa vie si vous aviez choisi le secteur de la création. Pendant trois ans, elle a produit ses propres concerts axés sur le théâtre classique et le théâtre musical. Le premier spectacle a eu lieu dans l'enceinte de l'église anglicane St Andrews, à Couva, à l'aide de nick knacks et de plantes provenant de la cour de sa mère pour ses accessoires. Les deux années suivantes, Lamy occuperait l'auditorium de la Banque centrale, tout en se produisant lors d'événements comme les anniversaires et les mariages.

Lamy se souvint de sa ténacité à tenter ces rôles convoités dans Le Roi Lion. À 21 ans, à New York, elle a de nouveau auditionné et a attendu avec impatience le second appel anticipé qui ne s'est pas encore matérialisé. "Je n'étais pas seulement un chanteur, j'étais un auteur-compositeur et je décidais de réussir dans mon domaine. Je me suis armé avec juste une guitare et j'ai magasiné dans ma démo, à la recherche d'un agent, frappant aux portes."

elle a reçu un appel de Disney. Même si ce n'était pas le Roi Lion, c'était une offre de la compagnie Disney's Cruise de devenir un chanteur de la scène principale. Pendant trois ans, Lamy a perfectionné ses talents de chanteuse polyvalente à bord du Disney Wonder. Ses efforts ne sont pas passés inaperçus, dès que Disney a rapidement vu son talent brut et lui a demandé de faire la une de sa propre émission.

"Mon mandat et mon expérience là-bas étaient tout simplement incroyables. Cela m’a donné l’occasion de voyager. Conseil pour le voyage inaugural de la série en Alaska: j'étais la seule chanteuse, seule chanteuse noire, à chanter avec Trini. Nous avons fait cinq représentations à bord, dont l'une a finalement été animée. Toutes les émissions étaient toutes de matériel de Disney, mais mon seul Une émission féminine, je devais proposer à mon public d’autres genres. L’émission s’appelait R & B and Classics avec Tramaine Lamy. "

Ironiquement, des années plus tard, elle devra refuser deux occasions de faire partie du Roi Lion à Madrid et du Brésil. Fidèle à son engagement et à sa loyauté, Lamy a choisi de refuser les deux, car elle venait de renouveler les contrats à bord du navire, lorsque les deux offres ont été présentées. Les prières et l'humilité, a déclaré un modeste Lamy, lui ont permis de surmonter toutes les déceptions et d'attendre que Dieu mette les choses en place. Finalement, l'appel qu'elle attendait depuis l'âge de 17 ans arriva.

"C'était le plus beau moment du monde… peu de gens peuvent dire qu'ils veulent le faire et ont la chance de le faire. Quand l'appel est enfin arrivé J'étais en Afrique du Sud, mon contrat venait juste de se terminer et j'essayais vraiment de savoir ce qu'il fallait faire par la suite. Cette nouvelle aventure m'a été offerte de me proposer le rôle de chanteuse, avec une couverture de Rafiki ", se souvient-elle.

Ce n’est pas un lit de roses, a déclaré Lamy à WMN, car elle a dû apprendre et maîtriser 19 pièces de la production, et ce, sans aucun scrupule. Lamy a admis qu'elle se sentait parfois dépassée, mais sa mère était alors son soutien le plus important.

Cela fait sept ans que Lamy, qui a maintenant 34 ans, a rejoint le casting à Londres, dont elle est depuis deux ans. a joué un rôle déterminant dans le recrutement, la répétition et le maintien de la jeune distribution de la production, âgée de huit à dix ans, pour remplir les rôles de bébé Nala et Simba.

"Elle s'appelle Cub School et tous les six mois, nous auditionnons pour de nouveaux Nous comprenons que nous avons besoin de cette capacité naturelle enracinée pour rester fidèles à la série et à l'histoire. "

Maintenant que ce rêve est devenu réalité, Lamy a l'intention de lui donner vie. deuxième rêve bientôt; De retour à TT pour ouvrir une école spécialisée dans le théâtre musical, travaillant principalement avec les enfants.