Worlds of Fun, les forces de l'ordre examineront le combat de samedi

Worlds of Fun, les forces de l'ordre examineront le combat de samedi
 

KANSAS CITY, MOIS - Les forces de l'ordre et Worlds of Fun ont déclaré lundi que le nombre d'adolescents se battant physiquement n'était pas aussi important qu'on le pensait initialement. Peu importe, ils ne veulent pas d'une scène similaire à l'avenir.

Samedi soir, il y a eu du chaos au parc d'attractions après que la police a déclaré qu'une bagarre avait éclaté entre un groupe d'adolescents sous le regard d'une foule.

"Eh bien, si des centaines de personnes étaient impliquées dans le combat, il y aurait beaucoup plus de citations, peut-être d'autres arrestations", a déclaré le capitaine Will Akin, shérif du comté de Clay,

. bagarre - un adolescent de 17 ans qui a reçu un billet pour avoir troublé la paix.

"Qu'il s'agisse d'un groupe de personnes ou d'une centaine de personnes, nous devons encore nous réunir et ce que tout le monde fait est sur la même page", a déclaré Akin.

Les forces de l'ordre et la direction du parc d'attractions doivent se rencontrer. Cette semaine, nous allons parler de l'incident de samedi.

"Les pratiques de Worlds of Fun sont conçues pour assurer la sécurité de tous", a déclaré Akin. "Nous essayons d'identifier les groupes qui vont causer des problèmes et les résoudre avant qu'ils ne se produisent réellement."

Le responsable de la communication de Worlds of Fun, Chris Foshee, a publié une nouvelle déclaration lundi:

L'altercation samedi soir à Worlds of Fun impliqué un petit groupe de jeunes sans surveillance. Les reportages selon lesquels «des centaines de personnes ont été impliquées» dans l’altercation sont tout simplement faux et inexacts. Nous sommes ravis de la réaction rapide de notre équipe de sécurité. Le parc a une tolérance zéro pour se battre ou harceler les autres invités; nous continuerons d'entretenir nos relations étroites avec les autorités locales et à examiner régulièrement les mesures de sécurité afin de préserver dans nos locaux une atmosphère de sécurité et de divertissement.

Le bureau du shérif s'est fait l'écho de cette déclaration dans le communiqué de World's of Fun.

commence par la personne ", a déclaré Akin. "Lorsque vous avez tous ces adolescents - qu'ils soient surveillés ou non surveillés - nous devons nous assurer qu'ils savent comment agir de manière appropriée. Ce n'est pas seulement leur sécurité qui nous préoccupe, mais celle de tous."

La rencontre entre le bureau du shérif et Worlds of Fun devrait avoir lieu dans un ou deux jours.